les petits citoyensles petits citoyensles petits citoyens

 

Dimanche, 20 Avril 2014

 

  • Une classe sans notes

    Pendant tes vacances de printemps, la quotidienne des Petits Citoyens devient hebdomadaire.

    Un collège en Dordogne (dans le sud-ouest de la France) essaye une nouvelle méthode pour évaluer le niveau de ses élèves. En effet, au lieu de leur donner des notes, leurs professeurs leur attribuent une pastille de couleur : le rouge pour une matière qu'ils ne maîtrisent pas ; le orange pour celles qu'ils commencent à comprendre ; le jaune pour celles qu'ils comprennent encore mieux ; et enfin, le vert pour la discipline qu'ils maîtrisent totalement.

    Dans les écoles primaires on donne des notes dans toutes les matières scolaires, les élèves sont ensuite classés par rapport à ces résultats et les professeurs peuvent observer l’évolution et le niveau de leurs élèves tout au long de l’année. Avec les classes sans notes les couleurs devraient permettre aux enfants d’avoir moins de pression et les professeurs seront sûrement plus amenés à encourager les enfants.

    Est-ce que c’est une bonne méthode ? Les avis sont partagés. Certains professeurs ont essayé mais sont finalement revenus aux notes traditionnelles… Et toi, qu'en penses-tu ? Aimerais-tu avoir des pastilles de couleur à la place des notes ?


--
----





  • Un drôle de jouet pour les exercices de sécurité à l'école

    Dans ta classe, tu as sûrement déjà eu l'occasion de participer à un exercice d'évacuation incendie. Tu sais : une alarme se met à sonner et ton instituteur arrête de faire cours pour vous faire sortir rapidement, toi et ta classe, dans la cour de récré. Cet exercice permet de s'entraîner à une situation d'incendie et donc d'anticiper (c'est notre "mot du jour"!) les dangers. Mais à Angoulême (en Charente), des enseignants ont eu une drôle de surprise : la mairie leur a fourni un équipement plutôt étrange pour réaliser ces exercices : une sorte de klaxon qui fait "pouêt !"... Cet objet devait permettre aux élèves de faire la différence entre la sonnerie utilisée pour la fin des cours et l'alarme incendie. Comme tu peux l'imaginer, les élèves ont beaucoup ri lorsque leurs maîtres et leurs maîtresses s'en sont servis. Or, c'est ennuyeux, car il est important de réaliser ces exercices sérieusement et dans le calme. La mairie d'Angoulême a donc reconnu que ces équipements n'étaient pas adaptés et qu'ils seraient rapidement remplacés.


  • Le plus grand poisson du monde en vidéo !

    Incroyable ! Alors qu'ils étaient sur une plage au Mexique, des touristes ont pu filmer un regalec. Ce nom ne te dit sûrement rien mais il s'agit du plus grand poisson osseux du monde : il peut mesurer entre 5 et 8 mètres de long ! Les poissons osseux sont ceux qui ont un squelette plus ou moins dur et une seule ouverture pour respirer (qu'on appelle "branchie") de chaque côté de la tête. Il est très rare de pouvoir filmer un regalec, car ce poisson vit généralement en profondeur. Pour regarder cette vidéo, tu peux cliquer ICI.


  • Reste calme pendant les exercices d'évacuation !

    Pendant les exercices d'évacuation incendie, il est tentant de profiter de la situation pour rigoler avec tes copains. Mais mieux vaut rester calme et bien écouter les consignes de ton instituteur : tu seras mieux préparé si un jour un incendie se produit vraiment !


  • Anticiper

    Anticiper, c'est essayer de prévoir à l’avance ce qui va se passer et adapter sa conduite en fonction de cette prévision.

    En anglais, on dit : "to anticipate".


 
 


  • Il n'y a pas le feu !

    Arthur : Gary, je me pose une question.

    Gary : Bien sûr ! Qu'est-ce que tu veux savoir ?

    Arthur : Eh ! Bien, dans ma classe, il y a des garçons qui disent que je ne suis pas cap de mettre en route l'alarme à incendie. Je leur ai dit que c'est faux mais que je trouve que c'est une mauvaise idée. Depuis, ils n'arrêtent pas de se moquer de moi. Qu'est-ce que tu ferais à ma place ?

    Gary : Je ne les écouterais pas ! C'est toi qui as raison : c'est une très mauvaise idée de déclencher l'alarme à incendie s'il n'y a pas le feu. Les gens risquent de paniquer et quand nos instituteurs réaliseront que c'est une mauvaise blague de ta part, ils te puniront.

    Arthur : C'est bien ce que je pensais...

    Gary : En plus, imagine : si d'autres élèves se mettaient à faire la même chose, à force, plus personne ne se méfierait de l'alarme à incendie. On se dirait : "Oh ! Ce n'est pas grave, ce doit être encore un élève qui a fait une mauvaise blague ! Et si un jour, il y avait vraiment le feu, on ne serait pas préparé du tout !

    Arthur : Ce serait super dangereux... L'alarme incendie n'est pas un jeu, il faut s'en servir uniquement en cas d'urgence.

    Gary : Exactement, c'est pour cela que tu ne devrais pas t'occuper de ces garçons qui ont des idées idiotes. Mais s'ils continuent de trop t'embêter avec cette histoire, tu devrais en parler à ton instituteur, je suis sûr qu'il pourra t'aider !

    Arthur : Ok, Gary, c'est ce que je ferai s'ils abusent vraiment. Mais pour l'instant... Il n'y a pas le feu !


-Et si tu en parlais autour de toi :

  • Et toi, préférerais-tu être évalué avec des pastilles de couleur plutôt qu'avec des notes ?


----

  • Que faut-il faire en cas d'incendie à l'école ?

    Tu es en classe lorsque, soudain, l'alarme incendie se met à sonner. Sais-tu ce qu'il faut faire dans ce cas ? D'abord, il faut que tu laisses tes affaires sur place : si un incendie se déclare, il ne faut surtout pas perdre de temps à les ramasser. Ensuite, il faut quitter la salle rapidement, mais sans précipitation : se bousculer est la dernière des choses à faire. Il ne faut pas non plus retourner en arrière et toujours rester derrière ton maître ou ta maîtresse. Une fois arrivé dehors au point de rassemblement, ton instituteur fait l'appel pour être sûr que tout le monde est bien présent.


 

  • triptic-2014-04.jpg


 

 

 

 

Email :
Nom :
Prénom :
 Enfant  Parent 
 Enseignant  Animateur
 

 


2014-lheuredugouter-4.jpg



Première partie :

Deuxième partie :